Image Stagiaire ou salarié : qui embaucher ?

Stagiaire ou salarié : qui embaucher ?


Stagiaire ou salarié : qui embaucher ?

Actuellement, de nombreuses entreprises sont à la recherche d'employés. Cependant, comme la plupart sont encore des petites entreprises qui n'ont pas encore de main d'œuvre suffisantes, il leur est nécessaire de comprendre et de savoir choisir entre stagiaire et salarié. Salarié ou stagiaire ? Pour en savoir plus sur ce sujet nous vous invitons à lire attentivement notre article.

Les critères d'un stagiaire

Un stagiaire ne possède pas les privilèges d'un salarié normal, autrement dit les congés (sauf pendant les jours fériés). Il n'est pas soumis au code du travail, excepté pour la durée légale du travail et le temps de pause. Ce dernier n'étant pas considéré comme un salarié, il ne peut obtenir un salaire, ni être inscrit sur le registre du personnel. Aussi, il n'effectue pas de visite médicale. Il est tenu de respecter les règles internes de l'entreprise : hygiène, horaire et sécurité et d'assurer le bon fonctionnement de la société.

Le salarié est un membre de l'entreprise. Il est lié à son employeur par un contrat de travail. Celui-ci l'engage à effectuer un travail en contrepartie d'une rémunération. Il possède des avantages comme les congés, les titres restaurants (si ceux-ci ont été mis en place)… Il est soumis au code du travail et à sa convention collective. Contrairement au stagiaire, le salarié fait partie intégrante de l'entreprise et possède son contrat qui peut être déterminé ou indéterminé.

Les relations stagiaire-employeur

Le stagiaire n'a pas beaucoup de relations avec son employeur. En effet, n'étant pas un membre intégral de l'entreprise, il entreprend une relation à court terme. Le stagiaire n'a pas vraiment son mot à dire vis-à-vis des ordres qui lui sont affectés et se doit de les accomplir.

Pour ce qui est du salarié, il est beaucoup plus pris au sérieux par l'employeur. Ses expériences constituent un atout important au sein de la société. L'avis du salarié face à son travail et aux dispositions qu'on lui donne est requis pour le bon fonctionnement de l'entreprise. Il est aussi nécessaire de marquer qu'un salarié et un employeur peuvent avoir de bonnes relations au vu du contrat à long terme qui les relient.

Les coûts de l'embauche d'un stagiaire

Si la formation d'un stagiaire dure plus de deux mois, le stage sera nécessairement rémunéré. Dans le cas contraire, la gratification est facultative. En 2018, le montant minimal de cette rémunération correspond à une gratification de 3,60 €/heure. Sous réserve d'être embauché plus de deux mois, le stagiaire bénéficie des avantages tels que les congés en cas de grossesse, de paternité ou d'adoption. Il bénéficie aussi de l'accès à la cantine de l'entreprise. 

En revanche, le salarié obtient une rémunération depuis le début de son contrat. Les travaux qu'on lui octroie ne sont pas minimisés au vu de sa capacité car il possède déjà une expérience en la matière. Il bénéficie des congés payés et des avantages diverses de l'entreprise : les restaurants d'entreprises ou les titres-restaurants. L'employeur se doit aussi de rembourser les frais de transports de ses salariés.